© Elke Lindner - Oceanwide Expeditions - Le bateau d expédition M/V Ortelius - Antarctique

Plus qu’une croisière, une aventure humaine ! Depuis quelques jours, le bateau d’expédition Ortelius effectue un périple d’exception en Antarctique, sous le signe de l’extrême.

L’aventure de l’Ortelius

 

La croisière est partie le 13 janvier d’Ushuaia avec pour objectif de rallier Invercargill en Nouvelle-Zélande, en passant par les traces glorieuses des explorateurs polaires de la fin du XIXe et du début du XXe siècle : Charcot, Amundsen, Falcon Scott, Shackleton.

L’un des caractères exceptionnels de cette navigation, au-delà du fait qu’elle se déroule dans la région la plus hostile du monde, c’est que l’Ortelius dispose à son bord de deux hélicoptères ! Ces derniers permettent dans un premier temps de s’aventurer dans les coins les plus englacés en repérant par les airs les chenaux libres de glaces, et dans un second temps de déposer les passagers sur la banquise lorsque l’accès est impossible par canaux pneumatiques afin d’observer au plus près les colonies de manchots.

© Rolf Stange/Oceanwide Expeditions - Observation des manchots empereur - Antarctique

Cap vers le Grand Sud

 

Ce voyage est une vraie odyssée, ce mot prenant toute son ampleur lorsque l’on s’aperçoit à quel point la croisière va atteindre l’extrême sud de la Terre. Actuellement en train de passer le cercle polaire, situé au 66,33° sud, le navire devrait maintenir son cap vers le Grand Sud pour atteindre d’ici quelques semaines les 78° sud et flirter avec la plate-forme glaciaire de Ross. Cet immense mur de glace qui barrait la route de James Clark Ross dans sa quête du pôle sud magnétique n’est autre que le plus grand plateau de glace flottant au monde !

Après avoir traversé la mythique mer de Ross et avant d’atteindre la Nouvelle-Zélande, sa destination finale, la croisière fera halte dans les îles subantarctiques de la Nouvelle-Zélande, classées au patrimoine mondial. Ces îles, sculptées par les vents violents et les tempêtes de mer, sont le refuge de très nombreuses espèces d’oiseaux et de manchots. Cette étape ravira donc les passionnés d’ornithologie mais aussi les contemplatifs.

© Delphine Aures/Oceanwide Expeditions - Manchot empereur près du Cap Washington - Antarctique

L’incroyable boucle de l’Ortelius

 

Cette croisière prend le temps découvrir cette région hors du commun. Les 31 jours de navigation pour rallier Ushuaia à la Nouvelle-Zélande sont plus que nécessaires ! En effectuant le retour jusqu’à Ushuaia, l’Ortlelius est le seul bateau à proposer, en deux fois 31 jours, le tour complet de l’Antarctique.

Que ce soit par sa durée, sa zone de voyage, ses conditions de navigation et ses panoramas, ce voyage est unique en son genre ! Cette croisière est la seule à vous faire vivre un tel contraste de paysages, du désert blanc de l’Antarctique aux décors riches et verdoyants de la Nouvelle-Zélande. Une expédition digne des plus grands aventuriers.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des différentes étapes de ces deux mois de navigation 😉
© Fred Van Olphen/Oceanwide Expeditions - Le mont Erebus vu depuis la Mer de Ross - Antarctique

  • Découvrez notre croisière Odyssée antarctique (prochain départ le 15 février)
  • Lisez tous les articles à propos du bateau d’expédition Ortelius