Fête Nationale au Groenland © http://www.greenland.com

Aujourd’hui nous avons une pensée toute particulière pour les Groenlandais. A quelques jours de la fête nationale, le 18 juin, un séisme de magnitude 4,0 a secoué les terres du Groenland, formant un tsunami. Le village de Nuugaatsiaq, sur la côte ouest, a été le plus durement touché par la vague (avec des dégâts matériel et humains). C’est dans ce contexte que cette année les Groenlandais organisent leur fête nationale.

Le 21 juin c’est le solstice d’été.

Le jour le plus long est aussi un jour sans fin au Groenland. Les groenlandais célèbrent la fête nationale dans toutes les villes et tous les villages.

Dès le matin, les célébrations commencent. Les habitants se parent de leurs des costumes traditionnels et se rejoignent dans les centres-villes, fiers d’arpenter le drapeau groenlandais. Tout au long de la journée, il chantent, se rendent à l’église, mandent des plats traditionnels autour d’un café lors de kaffemik. Ils assistent également aux nombreux événements organisées pour cette journée où le soleil est à l’honneur : démonstrations de kayak, spectacles de danse, jeux traditionnels, etc.

Le drapeau du Groenland

Le drapeau groenlandais, Erfalasorput, rappelle le soleil couchant se reflétant dans la mer.
Selon Thue Christiansen, le créateur groenlandais du drapeau (adopté 21 juin 1985), la partie blanche supérieure du pavillon représente la calotte glaciaire, la partie rouge inférieure représente la mer et les fjords du Groenland. Le demi-cercle rouge rappelle le soleil et le demi-cercle blanc évoque quant à lui les icebergs qui dérivent au large du pays.

Fête Nationale au Groenland © http://www.greenland.com