© Jessica_Jonglez_Islande - Landmannalaugar

Nous vous parlons donc aujourd’hui d’une charte pour un tourisme responsable, mise en place par les Islandais et que vous pouvez signer sur Internet avant votre départ. Nous n’avons aucun doute sur le fait que vous respectiez déjà ces règles en Islande ou ailleurs, mais comme toute bonne consigne, un rappel ne fait jamais de mal (et évite les problèmes avec les trolls, elfes, et autres créatures islandaises).

Le tourisme en Islande

L’Islande, pays de glace et de feu, est un pays de superlatifs. C’est également l’un des rares pays au monde à avoir un accès gratuit à la plupart de ses sites exceptionnels, des chutes d’eau aux volcans, en passant par les glaciers.

Terre volcanique, rude en été comme en hiver, sa population s’est regroupée petit à petit autour de la capitale Reykjavík, depuis le 17e siècle. Le secteur de la pêche, fut pendant des décennies l’acteur majeur du développement économique en Islande. Depuis quelques années, c’est le secteur du tourisme qui tient la dragée haute, et qui a détrôné la pêche. Depuis, les Islandais s’organisent pour que l’activité touristique ait un impact minimum sur le pays, et que pour les futures décennies, très peu de changements soient visibles sur les sites naturels.

 La charte en détails

 

© Quentin_Gaudilliere-Photographie - Islande

I PLEDGE TO BE A RESPONSIBLE TOURIST.
WHEN I EXPLORE NEW PLACES,
I WILL LEAVE THEM AS I FOUND THEM.

Comprendre :  vous pique-niquez sous un soleil exceptionnel, avec une superbe vue sur l’une des nombreuses chutes d’eau Islandaises. Vous finissez votre pot de Skýr à la fraise, le fameux yaourt qui fait la fierté de l’Islande, et dont vous êtes devenu accro. Une fois que vous avez épuisé le moindre reste dans le pot, merci de le ranger précieusement et d’attendre de trouver une poubelle pour le jeter. De la même façon, assurez-vous de ne laisser aucune trace de ce repas exceptionnel avant de quitter les lieux.

I WILL TAKE PHOTOS TO DIE FOR,
WITHOUT DYING FOR THEM.

Nous sommes d’accord, les paysages islandais sont magnifiques, et les macareux très photogéniques. Assurez-vous d’être en sécurité quand vous prenez une photo, ne vous mettez pas sur des rochers instables, ou trop proche du bord d’une falaise. Avec une bonne rafale de vent comme l’Islande en connaît, vous risquez fort d’en tomber… Et il y a de fortes chances qu’il n’y ait pas que votre appareil photo à réparer. Quand un panneau vous indique un danger, c’est qu’il existe, même s’il n’est pas forcément visible. L’exemple le plus dramatique est la plage de Vík, où des vagues plus importantes que d’autres peuvent venir vous happer si vous êtes trop proche de l’eau, et le courant se chargera de vous emmener au large dans une eau à moins de 10°C. Quitte à passer du temps dans l’eau, demandez-nous nos sources d’eau chaudes favorites, l’expérience sera plus plaisante !

I WILL FOLLOW THE ROAD INTO THE UNKNOWN,
BUT NEVER VENTURE OFF THE ROAD.

Quel que soit votre type de véhicule, il n’est joli que s’il est sur la route, ou sur la piste. Il y a une règle toute simple à suivre pour la conduite en Islande : on fait attention, on respecte les limitations de vitesse, ET on ne fait JAMAIS de hors-piste. L’Islande est un pays volcanique où la végétation est très fragile. Un tour en dehors de la piste, et c’est des traces que vous laissez pour des milliers d’années. Si vous n’apercevez que rarement la police sur la route, c’est parce qu’ils vous voient sans être vus. Pour information, une amende pour une conduite en hors-piste peut facilement dépasser les 1000€. Ca fait cher pour salir une voiture sans aucun intérêt…

© Helena_Gaboyer_IslandeRoad number 1

AND I WILL ONLY PARK WHERE I AM SUPPOSED TO.

Croyez-nous, vous ne voulez pas voir un (e)  Islandais (e) énervé (e) vous crier dessus. Alors, garez-vous sur un parking, et jamais sur la route oo sur un endroit qui n’est pas prévu pour, quitte à marcher un peu pour revenir sur le lieu que vous vouliez observer. Le nombre d’accidents routiers qui impliquent des touristes en Islande est en constante augmentation, et cela à cause de règles simples qui ne sont pas respectées.  

WHEN I SLEEP OUT UNDER THE STARS,
I’LL STAY WITHIN A CAMPSITE
.

Bon, si vous voyez des étoiles, ca veut dire qu’il ne pleut pas, ce qui est déjà un bon point. Dans ce cas, ne vous couchez pas tout de suite, et profitez du moment. Sinon en Islande, la grande majorité des champs etc, appartiennent à un propriétaire terrien, qui peut voir d’un très mauvais œil l’installation de votre campement. Pour un peu que vous ne soyez pas garé au bon endroit (voir le point précédent), il faudra offrir plus qu’un sourire pour ne pas finir pétrifié comme un troll. De plus, vous avez de fortes chances de vous installer sur le territoire des elfes, qui vivent dans des rochers ronds. Dans tous les cas, faire du camping sauvage est une mauvaise idée, d’autant plus que les campings en Islande sont vraiment de qualité, et abordables.

© Helena_Gaboyer_Islande - Skaftafell

AND WHEN NATURE CALLS,
I WON’T ANSWER THE CALL ON NATURE.

Une seule exception à cette règle : si un ours polaire vous approche, vous avez le droit de crier pour le faire fuir. Pour information, le cri ne fera pas fuir un(e) Islandais(e) agacé(e) parce que vous n’avez pas respecté les points précédents. Quant aux ours polaires, il se peut parfois qu’un animal arrive en hiver, en dérivant depuis le Groenland, comme faisait les Vikings depuis la Norvège. En récompense de cet exploit, l’Etat islandais lui remettra en personne un billet d’avion retour pour son lieu de départ. Si vous avez prévu une extension sur mesure au Groenland, nous vérifierons bien entendu l’identité de votre voisin dans l’avion avant votre départ.

I WILL BE PREPARED FOR ALL WEATHERS,
ALL POSSIBILITIES AND ALL ADVENTURES.

Incompréhension totale chez nos spécialistes de l’Islande. Dans ce pays, il fait toujours un temps magnifique. Si vous ne nous croyez pas, vérifiez-le par vous-même. Laissez-nous organiser votre voyage, une fois sur place vous nous enverrez une carte postale. Bien entendu, n’écrivez pas votre carte près d’un endroit dangereux, en étant mal garé, en faisant du camping sauvage, en roulant en dehors d’un endroit autorisé…

©Helena_Gaboyer_Bleus de Jokulsarlon - Islande

L’Islande est un pays magnifique, avec des paysages sauvages absolument superbes. La plupart de sites ne comportent ni barrière, ni chemin officiel, etc. Pour que ce pays reste l’un des plus beaux pays du monde et que les plus beaux sites restent accessibles, nous vous demandons de respecter ces quelques règles simples. Vous pouvez également apporter votre contribution à la dispersion de cette charte, en la signant sur ce site internet.

 Bon voyage !

© Variety_Cruises - Macareux - A bord du Callisto - Islande