Le blog de glace – Grand Nord Grand Large

Plus de 30 ans d'aventures polaires

Chroniques arctiques

01Mar. 2017

Rencontre avec Jean-Baptiste, skipper du voilier Algol

Skipper du voilier Algol

Ancien officier de la marine marchande, Jean-Baptiste a navigué sur des cargos, des porte-conteneurs et des bananiers, des côtes d’Amérique du Nord en Atlantique jusqu’aux îles Kerguelen en Terres australes et antarctiques françaises. En 1979, il participe à un chantier naval pour construire des voiliers en acier. Le premier est Algol : il navigue avec ce bateau depuis lors, notamment au Spitzberg ou au Groenland avec Grand Nord Grand Large.

Lire la suite…

16Déc. 2016

L’Antarctique va accueillir le plus grand sanctuaire marin au monde

En tant que membre de l’association IAATO (Association Internationale des Tour-opérateurs en Antarctique) Grand Nord Grand Large a le plaisir d’annoncer la création d’une nouvelle Aire Marine Protégée (AMP) de 1,55 million de km2 qui vient d’être créée dans la mer de Ross. Il s’agira de la plus grande AMP du monde.

L'Ortelius en mer de Ross, Antarctique - Oceanwide Expeditions

Lire la suite…

07Déc. 2016

Rencontre avec Patrice Parenton, guide arctique

Depuis plus de 30 ans, Patrice pratique et encadre avec passion des activités de pleine nature. La rencontre avec Grand Nord Grand Large est une évidence : il devient guide arctique en 2008. Portrait d’un passionné touche-à-tout qui a des fourmis plein les jambes.

Patrice Parenton
Lire la suite…

02Déc. 2016

Les pieds sur terre avec Nicolas Vanier

Saviez-vous qu’une forêt de la taille d’un à deux terrains de football disparaît toutes les deux secondes ? Que certains oiseaux migrateurs peuvent parcourir 3000 km sans jamais se poser ? Plus qu’une encyclopédie, Les Pieds sur Terre est une invitation à s’étonner. 

Les pieds sur terre, Nicolas VanierLes pieds sur terre, Nicolas Vanier

Lire la suite…

03Oct. 2016

Etes-vous prêt à faire escale au bout du monde ?

1507-1

Escales au bout du monde… un titre enchanteur. Stéphanie Légeron et Bruno Marie signent là un livre historique, qui en fera rêver plus d’un. A l’occasion des 60 ans des TAAF, acronyme barbare qui désigne une réalité bien plus poétique, les Terres australes et antarctiques françaises, Stéphanie et Bruno embarquent à bord du Marion Dufresne en novembre 2013, direction les îles Kerguelen.
Lire la suite…

22Août. 2016

Le chant des bélugas

Parti en juillet sur le voyage « Découverte en kayak à Alkhornet », je mettais pour la première fois le pied en terre polaire. L’occasion de découvrir des paysages austères et grandioses, essentiellement constitués de roche et d’eau, saupoudrés par endroits d’un peu de toundra.

Le Chant des Bélugas

Lors de ce voyage, féérie de tous les instants, un moment particulier a été remarquable. Dans le fjord de Trygamna, où nos tentes sont installées sur la plage, nous sommes réveillés par le désormais traditionnel « bouli bouli bouli bouli ! » de notre (super) guide Gwen. Mais ce matin-là, mes oreilles encore endormies perçoivent un autre appel : « lébélougasonla ! ». Le temps d’analyser, je m’habille en vitesse et me précipite hors de la tente. Le spectacle est saisissant !

Lire la suite…

22Mar. 2016

Norvège : découvrez l’Arctique vert avec Olivier Pitras

 A voyages d’exception, guide d’exception ! olivier-pitras

Skipper depuis l’âge de 19 ans, Olivier Pitras a quitté la France à 23 ans pour sillonner la planète à la voile. Sa passion conjuguée de la mer, de la montagne et des espaces vierges l’a très vite mené vers les terres polaires. Il est le premier skipper français à avoir réalisé la traversée de l’océan Glacial arctique à la voile par le passage du nord-ouest. Tour à tour en Patagonie, Terre de Feu, Alaska, Canada, Sibérie, Groenland, il est désormais établi sur la côte sauvage au nord de la Norvège, à Sommarøy. Dès cet été, Olivier vous emmène découvrir ce petit paradis sauvage en voilier, en randonnée ou en kayak à voile !

Ersfjorden - Croisière à bord du Southern Star dans les Lofoten - Norvège

© Jonathan Monteil – Ersfjorden – Croisière à bord du Southern Star sur la côte sauvage – Norvège

Lire la suite…

09Mar. 2016

Richard Sears, Biologiste spécialiste des baleines – Canada

Franco-américain, Richard est le fondateur et directeur de la station de recherche des îles Mingan, fondée en 1979. Chaque été au Canada, son équipe de chercheurs accompagne nos voyages Grand Nord Grand Large à la rencontre des baleines.

©Corinne Galvez -Richard Sears, Biologiste spécialiste des baleines

En quoi consiste votre travail au quotidien ?

Chaque jour où nous pouvons aller en mer; nous collectons des photos et des données de biopsie, qui sont les bases de nos études à long terme sur les baleines et nous permettent d’enrichir « notre catalogue d’individus observés ». Nous collectons également des données sur leurs comportements, comme par exemple leur façon de se nourrir et leurs interactions sociales. Nous plaçons des marqueurs satellites pour suivre certains individus sur de des grandes distances et de longues périodes. C’est fascinant de savoir ce qu’ils font sous l’eau, comment ils se déplacent, en combien de temps. Comme une vision 3D de leurs mouvements dans la colonne d’eau. Nous observons également les conditions météo ou la présence d’oiseaux, pour avoir des données quotidiennes précises, ce qui est vraiment vital pour nos recherches.
Lire la suite…

03Mar. 2016

Qui es-tu, Ours Esprit ?

Dans les forêts canadiennes de Colombie-Britannique, il existe une espèce unique d’ours blanc qui n’est pas un ours polaire : l’ours Kermode, également appelé Ours Esprit.

Quand la génétique s’en mêle

Objet d’études pour de nombreux scientifiques, il n’est pas albinos : appartenant à l’espèce des ours noirs, la particularité de sa fourrure est due à une anomalie génétique, la présence d’un gène récessif. Il peut ainsi naître de deux ours blancs, d’un noir et d’un blanc ou encore de deux ours noirs si le gène récessif est présent chez ses deux parents.

©C Tim McGrady

Lire la suite…

10Déc. 2015

Rencontre avec Alexey, guide en Sibérie

Alexey

Guide depuis près de 20 ans dans la région du lac Baïkal, Alexey connait bien les peuples de Sibérie, il emmène chaque année des voyageurs à leur rencontre.

Comment avez-vous construit un lien avec les éleveurs de rennes de Yakoutie ?

C’est grâce à Nicolas Vanier et son film « Loup » ! Nous avons travaillé ensemble sur le tournage, dans les montagnes de Verkhoyansk. Je m’occupais des rennes, de la liaison avec les Evènes. J’ai beaucoup aimé la Yakoutie, la région et ses montagnes.

Loup-NVanier-1Je me suis lié d’amitié avec des éleveurs. Dès la fin du tournage, je me suis demandé comment revenir à Topolinoë. Je voulais absolument revoir mes amis, cette région que j’avais tant aimée. Le plus simple a été de créer des voyages en immersion, avec eux !
Lire la suite…