« Je marche, non seulement pour atteindre un but, mais parce que j’aime passionnément ces mondes, ces univers que je traverse ; parce que j’aime la nature quand elle est au sommet de sa violence et de sa splendeur ; parce que lorsqu’elle, si grande, me fait subir les pires conditions imaginables, à moi si petit, elle m’autorise malgré tout à faire partie d’elle ; et que c’est un honneur »
Mike Horn, Conquérant de l’impossible

Partagez cet article...