Croisière à la voile, le long des côtes du Spiztberg…. A suivre !

Isfjord – 24/06/09
Après deux jours de navigation, c’est l’entrée dans Isforden.
Le bateau au mouillage vers Borebukta . Il y a encore beaucoup de glace dans de coin d’Isfjorden et nous sommes finalement assez loin du glacier.
Il pleut, pas une ride sur l’eau. Mais nous avions 20 noeuds dans le nez tout à l’heure ! Maintenant, c’est calme, quelques plaques de glace glissent encore jusqu’à nous, la lumière est gris-bleu en bandes dégradées… C’est beau !
barre.jpg
Redescente vers la baie du Roi – 22/06/09
Nous sommes partis ce matin d’Amsterdamøya sous voiles, tout dessus. C’était bon, c’était beau, c’était bien d’avancer à 6 noeuds, sans bruit, dans une jolie brise portante en longeant la féerie des falaises à oiseaux.
Nous avons aperçu les premiers mergules nains !
Ce soir, nous sommes toujours sous voiles, mais le moteur nous aide un peu car le vent est tombé.
A travers les nuages bas qui s’étirent sur l’eau devant nous, nous devinons PrinsKarlForland.
Nous allons prendre un mouillage près de Ny-Ålesund. Nous devrions y arriver vers 23 heures. Une douce nuit en perspective qui nous ramène tranquillement vers Longyearbyen…
barre.jpg
Smeerenburg / ïle des Danois – 21/06/09
Navigation dans la partie Nord-Ouest du Spitzberg.
Vendredi, notre visite du Glacier de la Madeleine restera un moment fort de cette première expé, par la magie du grand beau temps arctique et de ses lumières. Nous avons déjeuné sur le pont, ancrés au pack de la fast ice, devant le glacier… un grand, grand moment !
Hier, nous étions au mouillage de Bjørnhamna, près du Smeerenburgbreen (le glacier de Smeerenburg). Nous n’avions pas pu passer à cause d’un gros pack de vieille glace en débâcle vers le Sud.
Ce matin, le passage était ouvert et nous sommes montés jusqu’à la petite ile de Fugløya, au nord d’Amsterdamøya, par 79°47 N.
Ce soir, nous sommes au mouillage de Virgohamna au nord de l’ile de Danskøya, l’île des Danois.
C’est d’ici que sont partis, en ballon dirigeable, les expéditions Andrée, peu avant la fin du 19ème siècle, il y a 113 ans. Albarquel se balance au mouillage, dans une brise soutenue et froide du Nord, ici même où Virgo, le bateau d’Andrée, se balançait jadis.
Nous reprenons la route Sud demain matin. Nous ferons probablement escale, lundi soir, après le passage de PrinsKarl, et serons dans Isfjorden mardi soir. Nous avons deux jours de navigation devant nous.
barre.jpg
Baie du Roi – 18/06/2009
La nuit dernière a été délicate. En effet, nous avons cherché longtemps un passage dans PrinsKarlsForland. Deux larges bandes de fast ice (de la glace encore reliée aux terres) barraient le passage.
Avec un peu de patience et en cherchant bien, nous avons trouvé une petite porte de sortie et nous sommes retrouvés en eau libre jusqu’à Ny Ålesund. Nous sommes arrivés à Ny Ålesund à 2 h ce matin. Mais à 7h, il a fallu laisser la place à quai au Quest, un ferry qui faisait escale…
Nous avons passé la matinée à Ny Ålesund, centre international de recherche sur l’Arctique et de la surveillance de l’environnement. L’Institut Paul Emile Victor (IPEV) y a une base.
Nous avons déjeuné face au Blomstrandbreen, le glacier. Entourés par les glaces du pack, inondés de lumière, avec un gros phoque barbu juste devant nous… dans le grand silence du grand Arctique des grands jours !
Fin d’après-midi sur Albarquel.
Grande excursion à terre, faune en majesté et féérie polaire… Croisière essentielle !
Au mouillage sur Blomstrandhalvøya (halvøya signifie « presqu »ile ») par 4 mètres de fond.
Grand soleil, lumière extraordinaire, arctique, magique… Quelle belle journée ! Tout le monde est à terre.
A minuit, nous avons posé l’ancre sur la banquise… Encore un phoque barbu joueur, un petit verre d’aquavit pour la tradition et fêter la route qui s’ouvre et nous permet de continuer…
Emotion et amitiè liés, c’est la marque des beaux voyages.
Ce temps incroyablement beau et lumineux est mérité ! Ce soir, nous serons peut-être en Baie de la Croix (Krosfjorden).
barre.jpg
Prins Karl Forland et la baie du Roi -17/06/2009
Albarquel passe par l’entrée Sud de Kongfjord pour rejoindre Ny-Ålesund
Sur l’alignement entre PrinsKarls Forland et la péninsule de Brogger, à l’entrée Sud de Kongsfjorden (la baie du Roi), Albarquel va embouquer le passage étroit qui doit nous mener jusqu’à Ny-Ålesund. Si les glaces nous le permettent, nous devrions y arriver en milieu de nuit. Nous sommes au portant sous trinquette, avec une jolie brise. Le ciel, après une journée mêlant pluie et neige, commence à s’éclaicir. Nous avons passé la nuit dernière dans un très joli mouillage, bien protégé, à l’entrée de PrinsKarl. L' »aterrissage » s’est fait dans la brume, la pluie et la neige. Magique et beau ! Cet endroit est vraiment superbe. Plus nous montons et plus nous rattrapons l’hiver du Nord Arctique qui n’en a visiblement pas encore fini avec ce coin de la planète. Nous allons continuer vers la baie de la Madeleine (Magdalenafjorden) et peut-être Danskøya mais les passages sont-ils déjà libres et les abris accessibles ?… Nous verrons ! Tout le monde va bien à bord.
barre.jpg
Tout le monde est arrivé et déjà reparti – 15/06/2009
Tout le monde est arrivé et déjà reparti. Nous étions étonnés de voir Clara hier après-midi en même temps que Christian. Nous ne l’attendions qu’à 23:30 comme le reste du groupe.
Ce matin à 10h25, Claude a mis le cap sur Ymerbukta. Le vent est au portant, la mer est assez creusée mais tout le monde reste sur le pont ! Cet après-midi, mouillage à Ymerbukta avec descente à terre et si la météo s’améliore, reprise de la navigation vers Ny-Ålesund. Sinon, nuit à Ymerbukta.