Présentation :

« Cette exposition photographique présentée dans les locaux de Grand Nord Grand Large est le fruit d’une approche depuis longtemps rêvée : celle des grands espaces sauvages, naturels et extraordinaires, aux allures de contrées fantastiques, de sentiers merveilleux, perdus entre volcans et glaciers.

Ce voyage au centre de la terre met ainsi en lumière la beauté de paysages stupéfiants, visibles à seulement deux heures d’avion de Paris et donne l’impression d’explorer une région tellement sidérante qu’on pourrait la croire extra-terrestre.

Les couleurs chatoyantes du massif montagneux du Landmanalaugar, par exemple, poussent à l’admiration et donnent envie de calmer le pas pour mieux contempler la richesse infinie des nuances tantôt ocres, tantôt vertes de ces terres arides.

Le climat instable et parfois rigoureux (froid et pluie), les dénivelés éprouvants, la fatigue, se font vite oublier, lorsqu’au bout de quelques heures de marche on découvre une nature si spectaculaire.

Lorsqu’on pose les pas sur le sol noir d’une lave ancienne ou de la mousse quasi phosphorescente ou encore sur de la glace aux reflets d’un bleu profond (lagune de Jökulsarlon), on éprouve une satisfaction intense et le besoin de s’arrêter pour regarder, sentir et profiter de cette rare plénitude.

L’idée de restituer ces paysages sous forme de vues panoramiques s’est rapidement imposée car il me semblait que de telles étendues ne pouvaient être contenues dans de conventionnels rectangles.

Aussi ai-je choisi d’utiliser un appareil Hasselblad Xpan, permettant des clichés argentiques de format 24x65mm.

Tout a donc d’abord été photographié en ektachrome (diapositive) puis numérisé ensuite en haute résolution, afin de restituer pleinement les détails les plus fins.

Un travail assidu de retouche numérique a ensuite été effectué pour magnifier les zones d’images que je voulais rendre à la fois naturelles et intenses.

J’ai tenu à effectuer chaque étape de cette chaîne photographique afin de maîtriser le rendu final et de proposer un travail personnel qui, j’espère, donnera envie de voyager. »

Laurent GAIGNEROT, photographe.

Partagez cet article...