Rêves de glace

La passion que voue le photographe Jean-Marc Blache à la nature l’entraine loin, très loin… même sous la glace !
Ainsi, poussé par la curiosité de voir à quoi ressemble la beauté sous l’eau gelée, ce plongeur grenoblois expérimenté a multiplié les expériences photographiques sous-marines glacées et présente ses travaux dans une exposition à l’agence de GNGL, dès le 18 juin 2014: « Rêves de glace ».

Ainsi, Jean-marc Blache a plongé dans les eaux froides des lacs de haute montagne, comme au lac Saint-Anne du Queyras, à 2500 mètres d’altitude, au cœur des Hautes-Alpes. Une glace « horizontale », comme la décrit Jean-Marc, tout comme celle du lac Baïkal, en Sibérie où il s’est rendu en 2011.
« Là bas, sur le plus grand et le plus profond lac au monde, la glace est si épaisse qu’on lui roule dessus. On ne parle d’ailleurs plus de glace mais de vitre, tant elle est translucide » explique le photographe-voyageur. La glace peut atteindre plus d’1,20 m d’épaisseur mais se fissure parfois, permettant alors aux plongeurs de s’y engouffrer et d’y observer ses mystères abyssaux.

Ces glaces sibériennes « horizontales » aussi belles soient-elles, ont continué d’aiguiser l’insatiable curiosité de Jean-Marc Blache, qui a eu envie d’aller photographier les glaces « verticales », le long des icebergs du Groenland.


En août 2012, Grand Nord Grand Large l’a donc emmené dans la région de Tasiilaq. L’eau salée gèle a -2°c et les conditions climatiques, bien que difficiles, ont été idéales pour que Jean-Marc réalise de superbes clichés.
« Les murs verticaux changeaient d’aspect jour après jour, ils étaient tantôt lisses, tantôt opaques, blancs, bleus, toujours fascinants », nous confie Jean-Marc, encore ému par sa rencontre avec cette nature hostile mais tellement belle.
Nous consacrons une exposition des différents travaux de Jean-Marc Blache, du 18 juin au 27 aout 2014 dans nos locaux à Paris.
17 clichés pris entre la France, la côte Nord des USA (dont la rencontre avec une incroyable baleine à bosse), la Sibérie et le Groenland. L’artiste sera présent Jeudi 19 juin à 18h30 pour le vernissage, et partagera ses rêves de glace également par le récit.

 

 

 

 

Partagez cet article...