Spitzberg - Jean Jouzel

Le 2 octobre, Grand Nord Grand Large invitait le célèbre climatologue Jean Jouzel à s’exprimer à l’occasion d’une conférence sur le réchauffement climatique.

Vous étiez nombreux à assister à cette conférence passionnante, qui nous a permis de prendre conscience de la nécessité d’agir que ce soit du côté des entreprises que de la part de chacun d’entre nous. D’autant plus que le discours de Jean Jouzel, particulièrement accessible et optimiste, vous  a beaucoup plu.

Pour tous ceux qui l’ont raté, sachez que Jean Jouzel est notre invité d’honneur à bord du  Plancius lors de la croisière Tour du Spitzberg et îles Blanche du 09/08 au 18/08/2015.

En attendant, Jean Jouzel a accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

  • Vous avez participé à la croisière autour du Spitzberg et l’île Blanche en 2013, quels en ont été les temps forts ?

La richesse de mes échanges avec les passagers. La plupart des participants se © K. Chemineau - Jean Jouzelsont intéressés aux aspects scientifiques des régions polaires, notamment à l’évolution de l’Arctique dans le contexte du réchauffement climatique. Par ailleurs, j’ai été très impressionné par la rencontre avec les ours
polaires. Je n’en avais jamais vu car lorsque je me rends au Groenland pour des recherches scientifiques, ce sont dans des régions où la faune est pratiquement inexistante. Là nous avons pu observer une trentaine d’ours, dont certains sur des morceaux d’icebergs qui dérivaient.

  • Vous serez l’invité d’honneur de cette même croisière en 2015, quels sujets allez-vous évoquer au cours de vos interventions ?

Certainement ce que les régions arctiques nous apportent dans la connaissance du climat à l’échelle mondiale, et les solutions à mettre en oeuvre pour le stabiliser.

  • Vous faîtes partie du comité de pilotage de la conférence “Paris climat 2015” qui aura lieu au Bourget en novembre 2015, qu’attendez-vous de cet événement ?

Des accords concrets et ambitieux de tous les pays pour l’après 2020, terme du protocole de Kyoto, afin de lutter contre le réchauffement climatique et avancer vers une société sobre en carbone. La moitié de l’énergie peut être d’origine renouvelable à l’horizon 2050 si l’on fait des investissements dans ce sens. En tant que scientifiques, notre rôle est d’attirer l’attention des gouvernements sur ce sujet, et cette conférence internationale est un rendez-vous essentiel pour cela.

Retrouvez le programme de la croisière autour du Spitzberg et l’île Blanche et le suivi d’expédition 2014.
jouzel1