Alexey

Guide depuis près de 20 ans dans la région du lac Baïkal, Alexey connait bien les peuples de Sibérie, il emmène chaque année des voyageurs à leur rencontre.

Comment avez-vous construit un lien avec les éleveurs de rennes de Yakoutie ?

C’est grâce à Nicolas Vanier et son film « Loup » ! Nous avons travaillé ensemble sur le tournage, dans les montagnes de Verkhoyansk. Je m’occupais des rennes, de la liaison avec les Evènes. J’ai beaucoup aimé la Yakoutie, la région et ses montagnes.

Loup-NVanier-1Je me suis lié d’amitié avec des éleveurs. Dès la fin du tournage, je me suis demandé comment revenir à Topolinoë. Je voulais absolument revoir mes amis, cette région que j’avais tant aimée. Le plus simple a été de créer des voyages en immersion, avec eux !

 

Chez les éleveurs de rennes Evènes - Montagnes de Verkhoiansk - Yakoutie - Sibérie - RussieDepuis 2011, je reviens donc chaque année avec un petit groupe de randonneurs voir mes amis Evènes. Parmi les habitants de Topolinoë, la moitié d’entre eux ont été figurants pour le film « Loup » et les autres ont travaillé pour le tournage. Ils ne s’étonnent donc plus quand ils voient un groupe de Français ! Nous venons souvent en Yakoutie, à l’occasion de la fête d’éleveurs de rennes, ou pour  la fête de  Ysyakh (solstice d’été) marquant le nouvel an yakoute. 

Ysyakh dure 2 jours, elle est rythmée par une succession de rites et de cérémonies chamaniques : vénération du soleil, culte du cheval si important pour les Yakoutes qui sont traditionnellement éleveurs de bétail, adoration du feu, remerciements des divinités solaires, etc. Le déroulement de la fête est accompagné par des épreuves diverses : les courses à cheval, la lutte et autres compétitions de sport national, les chants traditionnels, le concours des conteurs, la musique nationale (guimbarde, tambour, etc), les danses traditionnelles.

Les fêtes des éleveurs de rennes de Yakoutie - Russie

Comment se passe une journée sur un voyage en immersion ?
Nous avons une règle commune pour tous nos voyages : ne pas perturber le quotidien des locaux. Lors d’un séjour chez les éleveurs de rennes de Yakoutie par exemple, les visiteurs vont les assister dans leur travail, après une période d’observation bien sûr. Ils doivent attraper les rennes au lasso, nous leur facilitons la tâche en encerclant les rennes pour qu’ils ne s’échappent pas. Nous allons aussi chercher du bois pour le feu, de la glace pour avoir de l’eau, et nous aidons à la préparation de chaque repas.

Eleveur de rennes - Russie
Nous ne pouvons malheureusement pas suivre physiquement les éleveurs dans leur travail, car il consiste essentiellement à rassembler le troupeau et chercher les rennes « perdus » dans la taïga et les montagnes. En quelques heures, ils parcourent donc de grandes distances à dos de renne… ce qui, pour les visiteurs, ne pourrait s’apprendre en un si court laps de temps 🙂 Mais nous pouvons parfois suivre les éleveurs en traîneau à rennes ! Très pratique pour le transport, on peut ainsi participer à la transhumance, traverser les rivières gelées, et simplement se déplacer vers le campement suivant.

Partagez cet article...