Responsable par passion

foucard1« Nous sommes tous des amoureux des régions polaires. Il est donc logique, naturel, que nous organisions des voyages respectueux de cet équilibre fragile, des séjours qui permettent d’aider à la conservation des régions visitées « , explique Marie Foucard, responsable des croisières.

« Grand Nord Grand Large est membre de l’association IAATO (Association internationale des tours opérateurs en Antarctique, créée en 1991) qui a notamment défini un code de conduite du visiteur antarctique, et de l’association AECO (Association des organisateurs de croisières expéditions en Arctique). Les préoccupations principales de ces deux associations sont d’ordre environnemental et de sécurité. Les travaux menés par ses membres sont axés sur l’évolution des impacts cumulatifs possibles des visiteurs, les normes des navires, le sauvetage et, donnée très importante, le nombre maximum de passagers sur les sites de débarquement.

Informer & sensibiliser les voyageurs 

En tant que membre, Grand Nord Grand Large a à cœur d’informer, de préparer les voyageurs à la région qu’ils vont visiter, en communicant la protection de l’environnement et les règles à respecter. En tant que spécialistes et passionnés, nous sommes conscients que la meilleure façon de protéger cet équilibre fragile, c’est de faire un maximum de pédagogie. En partageant nos connaissances avec nos voyageurs, en justifiant la réglementation en vigueur, nous nous portons garants de la protection de la nature.

Trace d'ours polaire sur les rives du Fjord Saint-Jean - Spitzberg

C’est également dans ce but que nous publions nos propres guides de voyage au Spitzberg, au Groenland et en Antarctique. Les voyageurs peuvent y trouver la liste des zones protégées, les principales dispositions du traité de l’Antarctique ou encore les règles de protection de l’environnement dans l’Arctique et en Antarctique.

© Severine Barkat - Spitzberg - Svalbard - Norvège - Responsable

Compensez les émissions de CO2

Nous compensons par ailleurs les émissions de CO2 à hauteur de 1€ HT par passager sur un itinéraire aérien en Europe, et de 5€ HT pour le reste du monde, soit l’équivalent d’environ 10% du CO2 émis. Par ailleurs, nous compensons l’intégralité du coût environnemental des déplacements professionnels aériens des salariés Grand Nord Grand Large, qui, compte tenu de leur activité, se forment régulièrement dans les régions polaires. Ces fonds sont engagés dans des programmes forestiers sur les trois continents, coordonnés par notre association Insolites bâtisseurs. »

Notre voyage Clean Up Svalbard – Opération plages propres

Madame Bucharles, qui a participé au voyage « clean up Svalbard » de Grand Nord Grand Large témoigne : Je suis ravie de cette expérience. Profiter d’une croisière polaire pour préserver la nature fait partie intégrante de mon état d’esprit de voyageuse ! Le déroulement du voyage est simple : sur une croisière d’une dizaine de jours, 4 à 5 demi-journées étaient consacrées au ramassage des détritus échoués sur la grève. Les sites visités sont attribués par le gouverneur du Spitzberg qui définit les espaces à nettoyer. Cette opération existe depuis une quinzaine d’années. Le ramassage ne peut pas se faire tous les jours car, encore une fois, la zone de collecte est définie par le gouverneur, et le bateau doit donc passer par ces zones spécifiques.

© Courtesy of Governor of Spitsbergen - Responsable

De grands sacs sont prévus pour stocker les déchets triés. Le recyclage fait partie du programme de nettoyage. Nous ramassons des plastiques en tout genre, des filets de pêcheur, des bouées d’amarrage, morceaux de bateaux, une majorité objets nautiques et quelques pièces de métal… Nous avons même ramassé une aile d’avion de tourisme de 5m de long ! D’où provient tout ça ? La dérive transpolaire, sur la côte nord du Spitzberg, apporte énormément de déchets et de bois flotté en provenance de Sibérie, qui se dépose en quantité impressionnante sur la plupart des plages. Mais l’essentiel des objets dérivants proviennent des bateaux peu scrupuleux navigant dans les parages qui n’hésitent pas à jeter par-dessus bord les poubelles.

© Courtesy of Governor of Spitsbergen - Nettoyage des plages - Svalbard - Norvège