Ca y est les baleines franches australes viennent d’arriver en péninsule Valdès. La nouvelle circule sur les sites, blogs et autres réseaux sociaux. En effet, chaque année, les baleines sont attendues par la population locale mais aussi par les milliers de touristes qui viennent observer la reproduction et la naissance des jeunes baleineaux du Golfo Nuevo, au cœur de la péninsule Valdès (province de Chubut – Argentine).

baleines franches australes

Depuis 1999, la presqu’île de Valdès a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et a créé une aire protégée qui comprend toute la péninsule terrestre et une zone marine de 3 milles tout le long de ses côtes. Cette option a été bénéfique à la protection de l’espèce puisque la fréquentation des baleines connait une augmentation constante d’environ 7% chaque saison. Actuellement, entre 4 et 5 000 individus séjournent dans le Golfo Nuevo entre juillet et décembre. Les baleines ont élu domicile dans ce sanctuaire animalier de la côte atlantique car elles bénéficient des eaux peu profondes de cette grande baie (entre 12 et 20 mètres) et du courant chaud du Brésil pour mettre bât. Les baleines ne s’alimentent pas dans ces eaux (elles ont constitué leur stock de graisse durant l’été antarctique) et elles profitent des eaux calmes de ces véritables « mers intérieures » de la péninsule pour élever leur petit, qui grandit au rythme de 3,5 cm par jour, se nourrissant du lait de la mère très riche en graisse.

baleines franches

Depuis le village de Puerto Piramides (400 habitants hors saison) plusieurs sociétés proposent des sorties d’1 ½ heures, pour se déplacer au milieu des baleines, assister à leurs sauts, aux jeux de la femelle avec son baleineau.

La baleine franche australe (Eubalaena australis) nage près de la surface. D’un corps massif, au dos large dépourvu d’ailerons, elle possède une tête proéminente, couverte de callosités au-dessus des yeux, près de l’évent et le rostre. Elle pèse plus de 100 tonnes et elle doit développer une énergie extraordinaire lors des différents sauts hors de l’eau.
Longueur maximum : 17 mètres pour la femelle et 15 mètres pour le mâle.
Elle pèse entre 80 et 100 tonnes et elle doit développer une énergie extraordinaire lors des différents sauts hors de l’eau. Son souffle est caractéristique en forme de V
ptopyramides - baleines franches australes

 

Partagez cet article...