Le blog de glace – Grand Nord Grand Large

Plus de 30 ans d'aventures polaires

Actus Polaires

06Avr. 2018

Grande découverte et signe positif pour l’écosystème en Antarctique

Manchots Adélie en Antarctique

Une immense colonie de plus 1,5 millions de manchots vient d’être découverte dans l’archipel des Iles Dangers. L’archipel détient plus de manchots que tout le reste de la péninsule Antarctique et représente ainsi la 3ème et 4ème plus grande colonie de manchots au monde.

Les manchots Adélie de l’archipel des Iles Dangers semblent avoir été préservés du récent déclin du reste de la péninsule Antarctique Ouest.

carte situation îles Danger - © wikipédiaLes Iles Dangers sont situés dans un archipel de sept Iles. Dans cet archipel la présence de manchots avait déjà était établie comme sur l’Ile Heroine, mais jamais une colonie de cette ampleur n’avait été découverte.

Une équipe de scientifiques a été missionnée sur place, à bord du bateau Hans Hansson, afin d’établir les comptages. Ces estimations proviennent donc de comptages directs sur le terrain, de comptages automatiques par ordinateur et d’images par drones.

Le nombre de manchots Adélie reste stable sur les Iles Dangers. Pour quelle raison ? La région semble avoir été largement épargnée par les changements environnementaux enregistrés dans les autres régions de la péninsule Antarctique Ouest, ce qui signifie que l’habitat et leur alimentation n’a pas été modifié.

Il serait souhaitable que la zone soit protégée et que l’importante colonie soit prise en compte par « l’Aire Marine Protégée » afin d’établir des restrictions pour les visiteurs.

 

Manchot en Antarctique

 

 

27Mar. 2018

Expé randonnée et kayak au Spitzberg : les 10 conseils de nos experts.

© Kilian Lebouquin - Spitzberg - Norvège - Svalbar

1- Préparez-vous physiquement pour profiter au maximum

Nos expéditions en randonnée et kayak sont accessibles à toute personne en bonne forme physique. Toutefois, certaines activités font utiliser des groupes musculaires habituellement peu sollicités. En kayak, c’est le cas des trapèzes, muscles qui couvrent aussi bien la nuque et l’épaule, que le tronc. La natation est une bonne pratique sportive pour remettre ces muscles en forme avant le départ, mais si vous n’avez pas le temps, quelques minutes d’exercices chaque soir avec un élastique de fitness vous aideront également… Ou pour les plus courageux, de bonnes vieilles pompes !

2- En kayak, gardez du petit matériel accessible

Une fois installés dans votre kayak et sur l’eau, vous n’avez accès qu’aux affaires que vous avez gardés prés de vous, ce qui demande un peu d’organisation… Et d’expérience ! Ainsi, il est toujours utile de garder accessible de l’eau potable, de la crème solaire, ses lunettes de soleil, l’appareil photo, les jumelles et quelques barres de céréales afin de pouvoir profiter au mieux des pauses sur l’eau. Ces affaires sont placées dans un sac étanche, entre vos jambes.

Lire la suite…

02Fév. 2018

Le passage du Nord-Ouest avec Lucas Humbert

Passage du Nord-Ouest - Labrador - Canada

Le passage du Nord-Ouest désigne un passage maritime reliant l’océan Atlantique à l’océan Pacifique à travers un labyrinthe de terre, d’eau et de glace dans le Grand Nord canadien. Lucas Humbert, guide Grand Nord Grand Large, l’a franchi deux fois et nous raconte son expérience. Lire la suite…

29Déc. 2017

Un photographe au Spitzberg

© Nathalie Neyrolles - Ours polaire au large de Nordaustlandet sur la banquise dérivante - Spitzberg - Norvège

Comment photographier les ours polaires dans un des endroits les plus froids du monde ? Suivez le photographe animalier Joshua Holko pendant une mission au Spitzberg.

 

 

01Déc. 2017

Claude Minaudo, à la barre du voilier Abitibi

Fils de la Méditerranée, Claude Minaudo navigue depuis une vingtaine d’années en grandes expéditions sur plusieurs mers et océans du monde à bord de belles unités. C’est en 2014, pour l’association 2050 Ice dream, que Claude reprend le voilier d’expédition Abitibi qu’il retrouve au Chili d’où il part pour un voyage de onze mois et quelques 25000 milles autour de l’Amérique du Sud et une transat via les Bermudes avec trois belles expéditions au passage, en Patagonie. C’est aussi dans ses mains, qu’après un tour du monde en plusieurs années, Abitibi entre à nouveau en Méditerranée, fin 2015. Claude Minaudo nous raconte :

Lire la suite…

14Nov. 2017

Arrivée de l’hiver au Groenland

Pierre Auzias, français vivant à Uummannaq, nous raconte de façon très poétique l’arrivée de l’hiver au Groenland.

« Nous plongeons désormais dans les  « temps sombres ». Ainsi les Groenlandais nomment la nuit polaire. Le soleil s’est retiré le 9 novembre dernier derrière les hauts massifs montagneux de la péninsule de Nussuaq. Il ne réapparaîtra que le 4 février prochain. La lumière bascule quotidiennement vers le sud-ouest et dans un mois il fera nuit noire.

Déjà les narvals ont été vus sous nos maisons en fin de semaine dernière. Cela devrait également signifier que la banquise sera là un peu plus tôt que d’ habitude. L’escale des oies canadiennes, rentrant sur l’Europe, à la mi-août, a aussi été observée avec un bon mois d’avance sur les temps affichés les années précédentes.

Lire la suite…

18Oct. 2017

Deux régions pour pratiquer le chien de traîneau en Arctique

Le traîneau est le mode de locomotion traditionnel des Inuit et les chiens font partie intégrante de leur mode de vie. En meute, les chiens apprennent dès le plus jeune âge à tirer un traîneau et son équipage pendant de longues durées. Une activité, auparavant purement fonctionnelle, qui devient de plus en plus populaire parmi les amateurs de nature et de grands espaces.

Deux de nos spécialistes vous font découvrir ce sport d’hiver fascinant, dans leurs régions de prédilection ; Nathalie en Scandinavie, Irina au Groenland. A travers leur regard et leurs conseils de pro, découvrez ce qui fait la singularité de cette pratique dans chacune de ces contrées polaires. 

  • Quelle est la meilleure période pour faire du traîneau en Suède / au Groenland ? 

Nathalie : Les voyages traîneau en Suède commencent à partir de la mi-décembre jusqu’en avril. Les premières neiges arrivent généralement vers novembre/décembre et les conditions sont idéales à partir de janvier ou l’on profite également des lumières envoûtantes de la nuit polaire.

Irina : La meilleure période au Groenland s’étend de mi-février au mois d’avril,  parfois jusqu’à mai dans le nord du Groenland. Pour des petites sorties (de 2 heures à 2 jours maximum), on peut commencer à partir de novembre.

 Traîneau à chiens - Laponie - Suède - ©Alexandre Lamoureux

Lire la suite…

27Sep. 2017

Nouvelle édition du guide sur le Spitzberg de Grand Nord Grand Large

Après une soirée d’exception dédiée au Spitzberg ce mardi 26 septembre dans notre agence de Paris, en présence de Gérard Bodineau, Marie Foucard et Dominique Albouy, nous souhaitions revenir sur la sortie de la 5ème édition d’un des guides de référence sur cette région reculée du monde.

Un guide refondu et plus complet

Le guide évolue avec cette cinquième édition. Une nouvelle maquette, plus aérée et moderne, des informations actualisées et surtout des chapitres complètements revus. L´histoire a été réécrite en collaboration avec Marie Foucard, la flore a été complétée par la description d’espèces plus représentatives, les informations pratiques ont été regroupées dans une partie « Voyager et vivre au Svalbard » avec la collaboration de Dominique Albouy, la description des sites a été largement étoffée pour inclure plus de 50 sites parmi les plus visités.

Lire la suite…

28Juil. 2017

Charte pour un tourisme responsable en Islande

© Jessica_Jonglez_Islande - Landmannalaugar

Nous vous parlons donc aujourd’hui d’une charte pour un tourisme responsable, mise en place par les Islandais et que vous pouvez signer sur Internet avant votre départ. Nous n’avons aucun doute sur le fait que vous respectiez déjà ces règles en Islande ou ailleurs, mais comme toute bonne consigne, un rappel ne fait jamais de mal (et évite les problèmes avec les trolls, elfes, et autres créatures islandaises).

Le tourisme en Islande

L’Islande, pays de glace et de feu, est un pays de superlatifs. C’est également l’un des rares pays au monde à avoir un accès gratuit à la plupart de ses sites exceptionnels, des chutes d’eau aux volcans, en passant par les glaciers.

Terre volcanique, rude en été comme en hiver, sa population s’est regroupée petit à petit autour de la capitale Reykjavík, depuis le 17e siècle. Le secteur de la pêche, fut pendant des décennies l’acteur majeur du développement économique en Islande. Depuis quelques années, c’est le secteur du tourisme qui tient la dragée haute, et qui a détrôné la pêche. Depuis, les Islandais s’organisent pour que l’activité touristique ait un impact minimum sur le pays, et que pour les futures décennies, très peu de changements soient visibles sur les sites naturels.

Lire la suite…

21Juin. 2017

Solstice d’été au Groenland

Fête Nationale au Groenland © http://www.greenland.com

Aujourd’hui nous avons une pensée toute particulière pour les Groenlandais. A quelques jours de la fête nationale, le 18 juin, un séisme de magnitude 4,0 a secoué les terres du Groenland, formant un tsunami. Le village de Nuugaatsiaq, sur la côte ouest, a été le plus durement touché par la vague (avec des dégâts matériel et humains). C’est dans ce contexte que cette année les Groenlandais organisent leur fête nationale.

Lire la suite…