Le blog de glace – Grand Nord Grand Large

Plus de 30 ans d'aventures polaires

Glaces, climat, ATR

08Oct. 2014

Jean Jouzel invité d’honneur à bord du Plancius

Spitzberg - Jean Jouzel

Le 2 octobre, Grand Nord Grand Large invitait le célèbre climatologue Jean Jouzel à s’exprimer à l’occasion d’une conférence sur le réchauffement climatique.

Vous étiez nombreux à assister à cette conférence passionnante, qui nous a permis de prendre conscience de la nécessité d’agir que ce soit du côté des entreprises que de la part de chacun d’entre nous. D’autant plus que le discours de Jean Jouzel, particulièrement accessible et optimiste, vous  a beaucoup plu.

Pour tous ceux qui l’ont raté, sachez que Jean Jouzel est notre invité d’honneur à bord du  Plancius lors de la croisière Tour du Spitzberg et îles Blanche du 09/08 au 18/08/2015. Lire la suite…

16Mai. 2014

La fonte des glaces de l’Antarctique est inexorable

© Kristof Chemineau - Iceberg Antarctique
Deux études américaines publient à quelques jours d’intervalle, des résultats alarmants sur la fonte des glaces de l’ouest du continent Antarctique.
Emmanuel Hussenet, guide polaire, auteur et conférencier très investi dans le combat du réchauffement climatique, nous donne son point de vue sur cette actualité des glaces qui fait froid dans le dos. Lire la suite…

08Avr. 2014

La faune arctique du Canada face au changement climatique

Observation des ours polaires prËs de Churchill - Canada

Depuis les années 1950, les scientifiques, autochtones et habitants de la zone circumpolaire ont pu constater un refroidissement pendant près de 50 ans, puis une période de réchauffement, avec comme conséquence un accroissement des pluies de près de 25% dans toutes les zones de toundra. Lire la suite…

13Déc. 2013

Houston : il fait très froid en Antarctique !

carte des températures les plus basses sur la Terre

L’endroit le plus froid de la Terre

L’endroit habité le plus froid de la Terre est le nord-est de la Sibérie, en Russie, plus exactement les villes de Verkhoyansky et Oimekon où la température est descendue à -67.8°C en 1892 et en 1933.

Après 32 ans d’analyses de cartes détaillées de la température de la surface de la Terre, la NASA (Agence spatiale américaine) et l’US Geological Survey ont déclaré le 10 décembre 2013, lors de la réunion de l’American Geophysical Union à San Francisco, situé l’endroit le plus froid de la Terre sur une haute crête en Antarctique est, entre les dômes Argus et Fuji,à plus de 1000 km à l’intérieur du continent et à environ 4000 m d’altitude (sachant que le Pôle sud se situe à environ 2500 m d’altitude). Lire la suite…

13Sep. 2013

Evolution du Tourisme en Antarctique

Antarctique

IAATO

IAATOEn 1991, sept « Tours opérateurs » se réunissent aux Etats-Unis pour créer l’association  IAATO (International Association of Antarctica Tours Operators), l’objectif étant de définir un code de conduite des visiteurs en Antarctique et encadrer l’activité touristique sur ce  continent très peu visité et très vulnérable. Depuis cette date, plus de 80% des Tours Opérateurs qui proposent des séjours en Antarctique ont adhéré à l’association, avec 110 membres en 2012. Lire la suite…

29Mar. 2012

Réchauffement climatique et tourisme

Depuis 15 ans, à Ilulissat, la banquise ne prend plus. Il faut remonter bien plus au Nord du Groenland pour avoir une banquise stable et fiable. Donc, depuis 15 ans, le petit port d’Ilulissat est libre, libre de laisser passer les pécheurs et les petits navires en bois qui emmènent les touristes près des plus grand icebergs de l’hémisphère Nord. Bloqués par la moraine sous-marine juste devant Sermermiut, à 10 minutes d’Ilulissat, ils attendent sagement les bateaux et posent sous les belles lumières du grand Nord.

Mais cette année a été « exceptionnellement » froide… aussi froide qu’il y a 15 ans! Un phénomène météorologique!
Donc, la glace a complètement envahie la baie de Disko, on pourrait se prendre à rêver d’aller d’Ilulissat à Qeqertarsuaq à pied sec! Les géants de glace, ces icebergs de plus de 2 km de longs, restent bloqué par la banquise. Mais, cette banquise ne permet pas pour autant d’être parcouru en traineau, trop morcelée, trop instable, trop dangereuse!
Donc, cette année, les icebergs d’Ilulissat, restent à portée de vue, mais sont totalement inaccessible aux touristes!

Les tours en traineau dans la montagne fonctionne à plein régime, mais il sont moins rémunérateur, plus exigeant pour les participants et plus compliqués à organiser.
Les agences de tourisme à Ilulissat attendent donc patiemment la reprise du réchauffement climatique pour pouvoir retourner voir les icebergs en bateau…

Une petite vidéo du soir qui tombe sur l’entrée du port…


Ilulissat le Soir par Grand_Nord_Grand_Large

Nicolas Dubreuil

17Juil. 2010

Tourisme et Antarctique


Depuis les premières expéditions commerciales en Antarctique, dans les années 50, le tourisme a connu une croissance constante. Le nombre total de touristes qui ont visité l’Antarctique en 2009-2010 s’élève à 37 000 personnes.

Lire la suite…

28Juin. 2010

État des glaces du Svalbard (dernière mise à jour le 7 juillet)

Pour visionner les cartes en grand format, suivez ce lien

22Déc. 2009

Croisières Polaires : vivre et comprendre notre environnement

silouhette.JPGNotre planète est en crise comme nous le rappelle chaque jour l’actualité ; financière à l’origine, elle affecte maintenant l’ensemble de notre société avec des urgences économiques, sociales et écologiques. De cette crise s’impose la nécessité d’une remise en cause de notre façon de vivre, une interrogation qui concerne chaque citoyen et les Etats mais à laquelle il est difficile de répondre. Comme nous l’avons compris avec la désillusion qui a suivi l’échec de « Copenhague » ; échec auquel on devait s’attendre.
Lire la suite…

19Oct. 2009

Les 10 dernières années de la banquise

groenland 690Les scientifiques de l’université de Cambridge ont eu l’oppor- tunité d’interpréter les mesures effectuées lors de l’expédition Catlin, laquelle visait le pôle Nord. Même si le Pôle ne fut pas atteint, les 435 km parcourus ont permis de réaliser des relevés qui confirment, si besoin était, les résultats obtenus par le voilier Tara les deux étés précédents.
Lire la suite…