Le blog de glace – Grand Nord Grand Large

Plus de 30 ans d'aventures polaires

Pôle de rencontres

07Fév. 2014

Gwen, guide de nos voyages kayak au Spitzberg

Gwen et un renard arctique / Spitzberg (Norvège) / © Gwen Masson SchaefferGwen a rejoint l’équipe des guides-accompagnateurs Grand Nord Grand Large en 2010, et il encadre des voyages kayak au  Spitzberg – avec une prédilection pour Alkhornet, où il s’est rendu à dix-sept reprises. Météo, faune, lieux à ne pas manquer, activités à privilégier… Gwen à une réponse à toutes les questions que l’on peut se poser avant de partir.
Lire la suite…

30Jan. 2014

Voyage au pôle Nord avec Jean-Luc Albouy

En 1982, Jean-Luc Albouy fonde l’association Grand Nord, dédiée à l’organisation d’expéditions au Groenland, créant ainsi une petite secousse dans le monde du voyage. Cette secousse devient la marque de fabrique de Grand Nord Grand Large qui n’a de cesse depuis d’innover et de défricher de nouveaux territoires. C’est ainsi qu’en 1994, Grand Nord Grand Large organise le premier voyage au pôle Nord à destination du grand public.

Quel est ton souvenir le plus marquant de l’expé de 1994 ?

Deux anecdotes en particulier me reviennent en mémoire. L’une d’elle concerne l’un des participants, Michel. À l’origine, Michel s’était inscrit pour un voyage au pôle Nord très accessible puisqu’il s’agissait pour le groupe de se faire déposer au pôle en hélicoptère. Mais ce voyage ayant dû être annulé, et Michel n’ayant pas précisé sur son bulletin d’inscription qu’il souhaitait faire la dépose en hélico, le pauvre s’est retrouvé inscrit à une expédition à ski depuis la Sibérie, soit 120km à parcourir en autonomie totale. Quand nous nous sommes aperçus de la boulette, il était déjà trop tard et avec beaucoup de courage, Michel a participé à l’expé. Et bien, parole de Michel, il s’agit de son plus beau voyage.
Voyage au pôle Nord / © J.-L. Albouy Lire la suite…

05Août. 2013

Olivier, skipper du Southern Star

© Knut VibeA 23 ans, c’est en Amazonie qu’Olivier vit sa première grande aventure et acquiert son premier bateau de voyage. Pour l’étrenner, il navigue durant deux ans et demi en Amérique du Sud, explorant notamment les canaux de la Terre de Feu et le cap Horn. Sa soif de découvertes le conduit ensuite aux îles Grenadines, en Alaska et en Colombie-Britannique.

En 1999, il devient le premier skipper français à longer l’océan Glacial arctique à la voile. Aujourd’hui installé à Tromsø, il met au point sa prochaine expédition : quatre mois et 9000 milles nautiques d’aventure polaire répartis en huit séjours. En mai 2014, le Southern Star mettra cap en effet vers le Nord, revivre l’expédition du Fram en 1898.

© Vincent Berthet

Southern Star

05Août. 2013

Pierre Lehuby, skipper d’Aztec Lady

© Aztec LadyNatif de Normandie, ce fils de pêcheur baigne dans le milieu maritime depuis sa plus tendre enfance, durant laquelle il passe ses vacances à tirer sur filets et casiers. Son diplôme en poche, il s’embarque un an comme matelot sur un chalutier puis s’oriente vers la voile professionnelle. Polynésie, Chili, océan Indien, océan Atlantique, Méditerranée, Manche, mer du Nord… Pierre sillonne les océans et mers du monde pendant vingt ans. Mais c’est à la Norvège, au Spitzberg plus exactement, que son cœur appartient. Dès qu’il le peut, il met le cap sur ces territoires du bout du monde à bord de son voilier Aztec Lady.

© Pierre Lehuby

Aztec Lady

Découvrez les croisières Grand Nord Grand Large à bord du voilier Aztec Lady.

05Août. 2013

Éric Dupuis, skipper de Vaïhéré

© VaïhéréC’est avec son père qu’Éric découvre les croisières à la voile, et les valeurs de partage, de maîtrise de soi et d’humilité indissociables de la navigation. Très vite, il comprend que la voile est plus qu’un loisir et en fait son métier en 1992. En 1998, il découvre l’Amérique du Sud et l’Antarctique qui deviennent ses lieux de prédilection. Il mène plus de 35 expéditions en Antarctique. En 2012, et en partenariat avec Grand Nord Grand Large, Éric et son équipage restaurent le cairn érigé par le commandant Charcot durant son hivernage en Antarctique en 1904.

© Vaïhéré

Vaïhéré

À bord de Vaïhéré, il vous fera vivre les plus belles aventures maritimes de l’Hémisphère Sud : découverte du cap Horn et de la cordillère Darwin, navigation sur les canaux chiliens ou encore rencontre de la faune et des glaces de l’Antarctique.

05Août. 2013

Jean-Baptiste Pigot, skipper de l’Algol

© Jean-Baptiste Pigot Jean-Baptiste a consacré sa vie professionnelle à la mer. Il commence sa carrière comme officier de marine marchande, puis se lance dans la construction de bateaux. L’Algol est le premier d’entre eux.
En 1984, une expédition au Svalbard le mène pour la première fois dans les régions polaires. De cette rencontre, naît une passion pour ces lieux. En 2008, il décide de se consacrer uniquement à la navigation et à la région de Tasiilaq, au Groenland.  Il ambitionne de faire découvrir ces paysages préservés… en continuant à les préserver : « Là-bas, dit-il, une plante déracinée met trois à quatre ans avant de repousser ».

Algol

Algol

05Août. 2013

Brice Monégier du Sorbier, skipper de Podorange

© Podorange« La vie c’est du vent. Borde tes voiles, camarade ! » La devise de Brice l’a très tôt conduit à renoncer à sa carrière de trader, initiée après des études de commerce. En 2003, il largue les amarres pour accomplir à bord du voilier Kifouine, un « tour du monde en solidaire » en association avec de jeunes adultes handicapés. Cette aventure dure trois ans et ouvre la voie à d’autres projets du même type. Aujourd’hui basé à Ushuaia en Argentine, et propriétaire du Podorange, il navigue dans les canaux de Patagonie et en Antarctique.

© Podorange

Podorange

Découvrez les croisières Grand Nord Grand Large à bord du voilier.

13Déc. 2012

Gilles Elkaim

Gilles Elkaim est physicien de formation. En 1984, il décide d’intégrer pendant un an une communauté inuit du Groenland. Il y apprend la langue groenlandaise, les chiens de traîneau, la chasse sur la banquise. Dès lors, et pendant plus de 20 ans, il s’attache, par ses aventures, à partager intimement le genre de vie des populations traditionnelles afin de mieux témoigner de leur adaptation au milieu hostile.

Lire la suite…

12Déc. 2012

Alexey Golovinov


Je m´appelle Alexey Golovinov. Je suis Russe et j’habite tout près du lac Baïkal.
Né en 1972 à Ivanovo, ville de 500 000 habitants à 320 km de Moscou. A 15 ans, je suis devenu « un exilé », comme je le pensais à l´époque :), suivant la volonté de mes parents qui ont pris la décision de déménager à Oulan-Oudé – la capitale de Bouriatie, une république sur la côte est de Baïkal. Après avoir terminé l´école à Oulan-Oudé et la faculté des langues romanes de l´Université des langues étrangères à Irkoutsk, j´ai travaillé pendant 5 ans à « l´Intourist ». A l´époque de l´Union Soviétique, c’était la plus grande des rares agences de tourisme. En même temps, j´ai fais la connaissance de Arnaud Humann – un Français, installé à Irkoutsk, amoureux du lac Baïkal. Ensemble, nous avons commencé d’organiser et d’accompagner des voyages pour GNGL. En 2000, j´ai abandonné l´Intourist et continué ma collaboration (qui avait commencé deux ans avant) avec Arnaud. En 2005, après la décision d´Arnaud de quitter le lac Baikal pour réaliser de nouveaux projets, j´ai pris le relais de l´organisation des tours, des tournages et des expéditions. En 2004-2005, j’ai assisté en organisation de l’Odyssée Sibérienne de Nicolas Vanier. L’année 2008, j’ai travaillé avec Nicolas sur le tournage de son film « Loup ». J’ai participé aussi dans les tournages des films « Serco » et « la Soie », de l’emission « Vivre en Sibérie » de Ushuaïa, etc. Lire la suite…

28Sep. 2012

Interview d’Anne-Marie Vallin-Charcot

La petite-fille du commandant Charcot n’a pas connu son grand-père, disparu quelques semaines après sa naissance, mais elle a tant baigné dans ses récits qu’elle a fini par s’occuper de ses archives. Fascinée par ces milliers de documents, elle décide de voyager dans ces régions et se rend à quatre reprises en Arctique et en Antarctique. Depuis, le virus polaire l’a prise et elle anime des discussions sur son grand-père, lors des croisières organisées par Grand Nord Grand Large.

« Mon premier voyage, en 2003-2004, à l’occasion du centenaire de la première expédition française en Antarctique pilotée par Jean-Baptiste Charcot, a été un choc extraordinaire ! Je n’avais jamais rien vu de plus beau. Mais surtout, quelle émotion que de me retrouver sur les pas de mon grand-père et de revoir les paysages qu’il avait photographiés. J’ai presque pleuré en voyant le cairn qu’il a érigé avec l’aide de son équipage et qui est resté identique à celui des photos. Des moments inoubliables, magiques, dans une atmosphère très mystérieuse qui rappelle parfois l’ambiance des grands déserts. »