Le blog de glace – Grand Nord Grand Large

Plus de 30 ans d'aventures polaires

antarctique

13Déc. 2013

Houston : il fait très froid en Antarctique !

carte des températures les plus basses sur la Terre

L’endroit le plus froid de la Terre

L’endroit habité le plus froid de la Terre est le nord-est de la Sibérie, en Russie, plus exactement les villes de Verkhoyansky et Oimekon où la température est descendue à -67.8°C en 1892 et en 1933.

Après 32 ans d’analyses de cartes détaillées de la température de la surface de la Terre, la NASA (Agence spatiale américaine) et l’US Geological Survey ont déclaré le 10 décembre 2013, lors de la réunion de l’American Geophysical Union à San Francisco, situé l’endroit le plus froid de la Terre sur une haute crête en Antarctique est, entre les dômes Argus et Fuji,à plus de 1000 km à l’intérieur du continent et à environ 4000 m d’altitude (sachant que le Pôle sud se situe à environ 2500 m d’altitude). Lire la suite…

06Déc. 2013

Antarctique, en terre de Graham

366425.ori (1)

Cet hiver, cap sur les paysages étonnants où souffle l’esprit des pionniers de l’exploration polaire. Grand Nord Grand Large propose une croisière exceptionnelle, à bord du M/V Plancius sur les traces du commandant Charcot, en Antarctique.

Lire la suite…

03Déc. 2013

Rencontre exceptionnelle avec les manchots empereurs

Weddell sea emperor colony © oceanwide expeditions 2

Le 27 novembre dernier les passagers de l’Ortelius ont pu découvrir une colonie de manchots empereurs.

Lire la suite…

19Nov. 2013

L’Antarctique reste une Réserve naturelle mondiale

Le 14 novembre c’était l’occasion de boire un pot entre «cerclepolairiens». Michel Rocard, Ambassadeur des Pôles,  a largement évoqué la position de la France depuis la création du Traité de protection de l’Antarctique signé à Washington en 1959, par 12 nations.

Le cercle polaire / Michel Rocard
Lire la suite…

18Nov. 2013

Débarquement réussi aux îles Sandwich

Le 12 novembre dernier, le bateau d’expédition Ortelius, approchait l’île Saunders, dans l’archipel des Sandwich. Le bateau est entré dans la baie Cordelia, située à l’est de l’île, alors qu’il essuyait des rafales de vent à plus de 90km/h.

South Sandwich islands 2013 © Delphine Aures

Lire la suite…

05Août. 2013

Éric Dupuis, skipper de Vaïhéré

© VaïhéréC’est avec son père qu’Éric découvre les croisières à la voile, et les valeurs de partage, de maîtrise de soi et d’humilité indissociables de la navigation. Très vite, il comprend que la voile est plus qu’un loisir et en fait son métier en 1992. En 1998, il découvre l’Amérique du Sud et l’Antarctique qui deviennent ses lieux de prédilection. Il mène plus de 35 expéditions en Antarctique. En 2012, et en partenariat avec Grand Nord Grand Large, Éric et son équipage restaurent le cairn érigé par le commandant Charcot durant son hivernage en Antarctique en 1904.

© Vaïhéré

Vaïhéré

À bord de Vaïhéré, il vous fera vivre les plus belles aventures maritimes de l’Hémisphère Sud : découverte du cap Horn et de la cordillère Darwin, navigation sur les canaux chiliens ou encore rencontre de la faune et des glaces de l’Antarctique.

05Août. 2013

Brice Monégier du Sorbier, skipper de Podorange

© Podorange« La vie c’est du vent. Borde tes voiles, camarade ! » La devise de Brice l’a très tôt conduit à renoncer à sa carrière de trader, initiée après des études de commerce. En 2003, il largue les amarres pour accomplir à bord du voilier Kifouine, un « tour du monde en solidaire » en association avec de jeunes adultes handicapés. Cette aventure dure trois ans et ouvre la voie à d’autres projets du même type. Aujourd’hui basé à Ushuaia en Argentine, et propriétaire du Podorange, il navigue dans les canaux de Patagonie et en Antarctique.

© Podorange

Podorange

Découvrez les croisières Grand Nord Grand Large à bord du voilier.

21Nov. 2011

Cap Horn et glaciers de la cordillère Darwin

Dimanche 20/11 : Vaihere a pu doubler le horn et débarquer sur l’île pour aller saluer les gardiens du phare le plus australe du monde.

Ensuite, escale à caleta Martial pour fêter dignement les nouveaux cap-Horniers. Lundi 21, remontée sur Lennox puis Puerto williams avant de naviguer dans la zone des glaciers.

Vendredi 18/11 : Le voilier a pu quitter Ushuaia pour Puerto Williams, vers 11h après que l’on ait récupéré le bagage de Edmond Blanc. Le coup de vent est en cours. Ca mollit demain après midi.

21Sep. 2011

Roald Amundsen

Né le 16juillet 1872 à Borge près d’Oslo, il est le quatrième fils d’un capitaine de marine devenu armateur, Jens Amundsen. Sa mère fait pression sur lui pour l’éloigner de l’activité maritime et souhaite qu’il devienne médecin, mais lors du retour triomphal de Fridtjof Nansen après sa traversée du Groenland à ski en 1889, Amundsen, alors âgé de 18 ans, décide de devenir explorateur polaire. En 1890, il entame cependant des études de médecine pour sa mère, mais après le décès de celle-ci, en 1893, il quitte l’université pour une vie de marin. Il est alors âgé de 21 ans et s’engage pour une campagne de six mois sur le phoquier Magdalena. Il poursuit ensuite son apprentissage de marin à bord des navires de la flotte de son père.

Lire la suite…

16Sep. 2011

Antarctique : le 14 décembre prochain, il y aura tout juste cent ans, le Norvégien Roald Amundsen, découvrait le pôle Sud

(source Wikipedia)

Le 14 décembre 1911 à 15h, Roald Amundsen (accompagné de Bjaaland, Hanssen, Hassel, Wisting) atteint le pôle Sud, monte un abri sur ce point, qu’il nomme le Polheim (« Maison au pôle »), et prend soin de tracer un cercle d’une vingtaine de kilomètres autour, pour être sûr et ne pas être contesté ; le plateau Antarctique est baptisé « plateau roi Haakon VII » (en l’honneur du roi de Norvège). Amundsen et ses hommes seront de retour à la baie des Baleines, le 25 janvier 1912, après un périple de 2824 km qu’ils ont parcourus en 94 jours (56 à l’aller, 38 au retour), soit une moyenne de 30 km par jour. Ils ont encore 11 chiens d’attelage, et leur très bonne logistique leur a permis de se passer de certains dépôts de vivres. Encore plus incroyable, avant de quitter la Norvège Amundsen avait prévu qu’il serait de retour à Framheim ce jour-là !, le 25 janvier 1912 !

Lire la suite…