Le blog de glace – Grand Nord Grand Large

Plus de 30 ans d'aventures polaires

voilier

19Déc. 2018

La Route du Whisky

Certains vous diront que la route du whisky passe par les Highlands, ils auront raison. Mais notre parti pris est celui des whiskies tourbés au caractère affirmé, ceux que l’on trouve dans les Hébrides intérieures.

Notre préférence va à Islay, où nous pouvons mouiller dans le loch Indaal, au pied de la distillerie Bowmore. La visite se révèle très intéressante puisque nous assistons à la fabrication du whisky : de la germination du grain jusqu’à la distillation finale. Une visite de la cave est également réalisée et nous pouvons y voir certains fûts qui renferment des millésimes très anciens. Islay offre un grand choix de whisky parmi les plus connus : Lagavulin, Ardbeg, Caol Illa; Laphroaig …

Ile d'Islay, Ecosse

Ile d’Islay, Ecosse

Ce choix nous permet aussi – et surtout ! – de visiter l’une des plus belles régions d’Europe. La côte ouest de l’Ecosse recèle un nombre d’îles impressionnant. Au départ d’Arzal en Bretagne sud, nous ferons route rapidement vers le nord. Nous apprécierons l’ambiance de la navigation en haute mer, le rythme des quarts, les manœuvres de voile, nous apprendrons à utiliser les vents et les courants.

Après l’escale d’Islay, nous continuerons vers l’île de Jura et les belles randonnées dans le Loch Tarbert. Nous pourrons admirer les falaises de basalte de l’île Staffa, mouiller à Mull, Skye, Rum, Eigg. Le seul désagrément de ce voyage réside dans le choix des escales, il faudrait plus d’un été pour profiter de cette si belle région.

À bord de l'Algol, en Écosse

À bord de l’Algol, en Écosse

Irons-nous côté Est du Minch ou côté Ouest sur les traces de Peter May ? Sa trilogie a pour décor les Hébrides extérieures aux côtes très découpées par des lochs offrant de très nombreux mouillages.

Lors de cette croisière, nous choisirons les escales au gré de nos envies, qui seront souvent guidées par la météo !

Alors… Une envie de partir à l’aventure sur La Route du Whisky ?

31Oct. 2018

En avant pour la Route du Rhum

Morgane Ursault-Poupon est née en 1986, l’année où son père, le célèbre coureur Philippe Poupon, remportait la troisième Route du Rhum.

Morgane Ursault Poupon

Cette fois-ci, c’est elle qui prendra le départ de Saint Malo, à bord du monocoque de 12 mètres « Fleury-Michon Bio » (Classe 40) dimanche prochain. C’est sa première course au large car Morgane est habituée à la fréquentation des hautes latitudes des cinquantièmes et soixantièmes entre la Géorgie du Sud et l’Antarctique.

Le voilier Fleury Michon

Marin professionnel et co-skipper à bord du voilier « Paradise » avec Arnaud Dhallenne, elle navigue habituellement dans des mers dures, en compagnie de passagers qui viennent découvrir l’univers incroyable des terres australes, au départ d’Ushuaia.

Morgane a doublé le cap Horn une bonne dizaine de fois !

Dans quelques jours, elle franchira la ligne de départ, cap sur la Guadeloupe et elle a tout naturellement trouvé en la journaliste Audrey Pulvar, la marraine qui la soutient. La journaliste est présidente de la fondation pour la Nature et l’Homme.

Audrey Pulvar et Morgane Ursault Poupon

Tout l’équipe Grand Nord Grand Large souhaite à Morgane « bons vents » et une belle place au classement !

Pour retrouver les croisières de « Paradise » : Péninsule Antarctique à la voile

18Mai. 2018

Ecosse, la magie des Hébrides intérieures. 

Ce n’est pas la Norvège mais ça y ressemble ; ici les Fjords s’appellent des sounds.  La navigation aux Hébrides intérieures est incontestablement exotique. Au milieu des flots ce sont de multitudes d’îlots qui vous cernent, des bouts de cailloux où le vert acide des prairies tapisse le gris solennel de la roche. Et c’est Pierre, le skipper du bateau « Spirit of Conrad » qui nous raconte.

Lire la suite…

26Mar. 2018

Etre skipper au Spitzberg: l’ultime but !

© Christophe Vanquathem - Spitzberg - Norvège

Christophe est né en 1961 et, depuis sa tendre enfance il est particulièrement attiré par le monde marin. Dès sa jeunesse, il fabrique des maquettes, kayaks et planches à voile… Il dévore alors les récits marins des grands navigateurs comme Bernard Moitessier, Gérard Janichon.

L’appel du large

Au fil des années, il s’organise pour naviguer sur les mers du globe et achète son premier voilier à l’âge de 20 ans. Sur son Elizabethan 35, il décide de partir faire le tour du monde. Il passera beaucoup de temps aux Antilles et continuera sur la Polynésie française où il restera quelques mois.
La raison lui impose de vendre son voilier et de revenir travailler en France. Mais bien vite, l’appel du large est plus fort que la raison et, peu de temps après son retour, il achète son 2e voilier un Arpège qu’il emmènera aussi en Polynésie Française pour à nouveau quelques mois.

Pendant 7 années, il sillonnera les mers de l’Europe à la Polynésie française et la plupart du temps en solitaire.
La raison cette fois-ci est plus forte que lui et il revient en France travailler dans l’entreprise familiale, qu’il dirigera pendant plusieurs années. Durant cette période, il rencontre son épouse Marie-Diane à qui il donne le goût de la mer, des bateaux, des voyages sur l’eau. Ils s’offrent un Chance 37 des chantiers Wauquiez qu’ils utiliseront 1 fois par semaine, par tous les temps, pendant 7 ans.

© Christophe Vanquathem - skipper du Sillage - Spitzberg - Norvège

Lire la suite…

01Déc. 2017

Claude Minaudo, à la barre du voilier Abitibi

Fils de la Méditerranée, Claude Minaudo navigue depuis une vingtaine d’années en grandes expéditions sur plusieurs mers et océans du monde à bord de belles unités. C’est en 2014, pour l’association 2050 Ice dream, que Claude reprend le voilier d’expédition Abitibi qu’il retrouve au Chili d’où il part pour un voyage de onze mois et quelques 25000 milles autour de l’Amérique du Sud et une transat via les Bermudes avec trois belles expéditions au passage, en Patagonie. C’est aussi dans ses mains, qu’après un tour du monde en plusieurs années, Abitibi entre à nouveau en Méditerranée, fin 2015. Claude Minaudo nous raconte :

Lire la suite…

27Mar. 2017

Connaissez-vous le «Spirit of Conrad» ?

© Spirit of Conrad

La naissance du voilier Spirit of Conrad

Spirit of Conrad a été construit en 1990 dans les chantiers britanniques de Devonport Yacht Ltd en Angleterre ; c’est le prototype des Challenge 67’ et également la petite sœur de Podorange, autre navire de la flotte de Grand Nord Grand Large.
Quinze de ces navires ont été construits et mis à l’eau entre 1990 en 1996. Initialement prévus pour des rallyes autour du monde, ils naviguent aujourd’hui principalement au charter dans différents endroits du monde.

Lire la suite…

02Mar. 2017

Petit lexique de la voile à l’usage des futurs équipiers

Navigation à la voile

Vous rêvez de prendre le large et de naviguer sur un beau voilier ? Au-delà des manœuvres techniques, les marins en herbe se doivent aussi de maîtriser le jargon à bord ! Pour parfaire votre initiation, voici quelques mots de vocabulaire maritime à connaître pour vous faire une place au sein de l’équipage et arriver à bon port.

 

Lire la suite…

01Mar. 2017

Rencontre avec Jean-Baptiste, skipper du voilier Algol

Skipper du voilier Algol

Ancien officier de la marine marchande, Jean-Baptiste a navigué sur des cargos, des porte-conteneurs et des bananiers, des côtes d’Amérique du Nord en Atlantique jusqu’aux îles Kerguelen en Terres australes et antarctiques françaises. En 1979, il participe à un chantier naval pour construire des voiliers en acier. Le premier est Algol : il navigue avec ce bateau depuis lors, notamment au Spitzberg ou au Groenland avec Grand Nord Grand Large.

Lire la suite…

02Fév. 2017

Algol se prépare pour le Spitzberg


C’est sous le soleil du Morbihan et par un froid Spitzbergéen que le voilier Algol patiente cet hiver avant de mettre le cap sur de plus hautes latitudes en avril prochain.

Il y a maintenant 26 ans que son skipper, Jean-Baptiste Pigot, a conçu ce bateau et l’a amélioré pour une utilisation optimale de ces passagers. Tout y est à sa place.
Après avoir sillonné les eaux d’Islande et celles du Groenland, ce voilier va maintenant passer l’été au Spitzberg, mais pas par n’importe quelle route. Il lèvera l’ancre le 28/04 pour prendre une route originale : celle du Whisky ! Voile et visite de distilleries sont au programme (encore 3 places à saisir ;-)).

Lire la suite…

13Jan. 2017

Croisière en voilier en Antarctique, à bord de Vaïhéré

© Vaihere - Le Vaihéré au large de la péninsule Antarctique
Passer le cap Horn en voilier et prendre la direction de l’Antarctique, plus d’une personne en rêve. Le vivre c’est être le témoin d’une aventure exceptionnelle. Cédric, parti sur le voilier Vaïhéré, partage ses plus beaux moments et nous donne volontiers envie d’embarquer pour une croisière. 

Lire la suite…